Très attachés à l’équité et à l’autosuffisance de chacun des membres du clan, les Bétammaribé sont un exemple d’équité sociale, de développement durable et de quête permanente d’équilibre :

– ici, pas de concentration du pouvoir, la société est organisée en classes d’âge auxquelles correspondent des droits et des devoirs particuliers,
– l’habitat est partagé de façon équitable entre le féminin et le masculin,
– l’alimentation est équilibrée, composée de leur production agricole et de leur élevage,
– les terres sont fertilisées naturellement afin d’éviter leur épuisement,
– l’environnement et la diversité biologique sont préservés grâce notamment aux zones naturelles alentours permettant la chasse et la cueillette ainsi que les forêts sacrées situées à l’intérieur des villages,
– l’esprit communautaire et la solidarité sont des valeurs fortes qui prévalent sur l’intérêt individuel.

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Voir aussi