Flagellation en pays Otammari : La bravoure et le courage des jeunes hommes soumis à l’épreuve des fouets.

La fête de la flagellation est l’une des étapes que doivent subir les jeunes pendant la période des cérémonies d’initiation de Difoni en pays Otammari. Cette cérémonie culturelle qui symbolise la bravoure et le courage des jeunes bètammaribè leur permet de passer de l’âge adolescent à l’âge adulte.

Ce sont les chefs de cultes qui officient ces manifestations au cours desquelles les jeunes hommes sont soumis en duel, à l’épreuve du fouet. Munis d’impressionnantes chicotes, ils s’affrontent à cœur joie, sans qu’ils ne laissent transparaître sur leurs visages, la moindre douleur afin de prouver à leurs accompagnateurs qu’ils sont désormais « des hommes » et non plus des jeunes garçons et rendre ainsi fières leurs familles venues les soutenir.  Au sens mystique, cette étape de la cérémonie consiste à donner aux jeunes hommes, le courage nécessaire pour affronter les situations de la vie et d’être capables d’affronter l’ennemi en cas de situation conflictuelle afin de défendre son peuple.

Pour d’autres, c’est également le moment de démontrer sa force physique et de régler des différents sans toutefois développer des situations de conflit entre personnes.

Comme l’explique l’un des pratiquants de cette cérémonie qui a eu lieu  dans le village de Kouwetakouangou, arrondissement de KOUSSOUCOINGOU “mon ami a courtisé ma copine. C’est ici que nous allons voir le plus fort devant cette fille “. Il s’agit donc de démontrer sa force pour séduire ces belles jeunes filles Sombas qui assistent également à la cérémonie.

La fête de la flagellation se déroule chaque mois de l’année selon la planification des clans lors des cérémonies d’initiation des jeunes Bètammaribè.

Curieux de voir ça ? Contactez-nous pour toute réservation :

Contacts : +229 91515454 ; info@routedestata.bj

IMELDA SANNY / ECO-BENIN

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Voir aussi